Les Bretons vont à l'Opéra

Les Bretons vont à l'Opéra

AIDA OPERA BASTILLE JUIN 2016 (suite)

9 appréciations
Hors-ligne
Heureusement la soirée a été mémorable grâce aux trois autres interprètes.
G Ganidze (Amonasro ) grande voix solide,projetée,ronde sur toute la tessiture,un engagement théâtral magnifique.
A.Rachvelishvili (Amnéris): une tornade vocale assumant les inégalités de registre,un grave sonore et rond,des aigus limpides flamboyants.Lagrande scène du IV fut un miracle de chant intelligent et d'engagement théâtral intense.
Et le meilleur pour la fin:la voix de S.Radvanovsky (Aida) n'est pas séduisante d'emblée mais on ne peut émettre aucune réserve sur la musicalité et la technicité de ce chant totalement maîtrisé:projection impressionnante,notes filées,opulence du timbre,facilité déconcertante,puissance qui s'allège(maîtrise du crescendo suivi du decrescendo).Elle campe une Aida sensible et nuancée à la fois véhémente et douce avec des jolies demi teintes et des filatti suspendus d'une rare beauté ( contre du Nil par exemple) Elle a obtenu un triomphe largement mérité.Un spectacle inégal magnifié par trois chanteurs d'exception.

Répondre
Pseudo :
Adresse e-mail:


Se souvenir de mes infos ( pseudo et e-mail ) :
Cochez la case ci-contre :

Ces blogs de Musique pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 55 autres membres