Les Bretons vont à l'Opéra

Les Bretons vont à l'Opéra

SNEGOUROTCHKA MERVEILLEUSE DECOUVERTE

9 appréciations
Hors-ligne
Rimski-Korsakov et Tchaikovsky sont les deux grands compositeurs russes du XIX ieme siècle.
Je connais essentiellement l'oeuvre symphonique et les opéras Le coq d'or et La fiancée du tsar, aussi Snegourotchka est une découverte. La musique est belle, l'orchestration riche et sensible ;il utilise des thèmes folkloriques et des chansons populaires ;chaque personnage possède une sonorité propre caractérisé par des soli instrumentaux magnifiques ( violon'; hautbois; harpe; clarinette et même piano ).
Snegourotchka est un conte russe qui plonge le spectateur dans l'univers des rites des paysans dont la vie était rythmée par les saisons....Le livret respecte à la fois le folklore et la magie qui lient les personnages à la nature et ses esprits.
Dimitri Tcherniakov signe ici une mise en scène respectueuse ,sage ,inventive et pertinente avec comme toujours chez lui une direction d'acteurs fine, réglée jusque dans les moindres détails.
L'immense plateau de Bastille est intégralement occupé ,en largeur, hauteur et profondeur par une forêt ; l'image est saisissante; les éclairages sont sublimes (le superbe dernier acte avec la ronde lente des arbres tournoyant est un enchantement ).Les chanteurs-acteurs circulent avec aisance dans ce décor fabuleux comme au cinéma.
L'orchestre a joué cette oeuvre tout en frémissement et délicatesse; Le choeur, très sollicité , est remarquable vocalement et théâtralement
Maxime Paster remplaçait Ramon Vargas , il est le seul bémol de cette production, manquant de charisme et de noblesse pour le tsar.
Mme Printemps (E Matistima ) est décevante dans le prologue (émission inégale des registres ) mais se rachète dans le magnifique duo avec sa fille au dernier acte.
LELle berger (Y Mynenko )est confié à un contre-ténor dont le chant est raffiné et la projection de voix impressionnante.
T Mayer est Mizguir au timbre noir, au caractère véhément et autoritaire, c'est un formidable acteur.
Martina Serafin est une Koupava blessée dont l'investissement vocal et scénique est magnifique malgré des aigus un peu acides.
Et Snegourotchka ? Rencontre idéale d'un physique , d' une voix et d'une sensibilité. Aida Garifullina ,silhouette de rêve, fragilité de cristal est éblouissante. Elle rayonne dans le rôle , la voix est claire et fraiche , la ligne de chant est pure et lumineuse. Elle impose une personnalité et une force dramatique exceptionnelle d'émotion...De ma place, j'ai pu voir ses larmes couler....Bouleversant.
En conclusion : un spectacle enthousiasmant ; une production envoutante.



3 appréciations
Hors-ligne
Je viens d'assister à la représentation de la fille de neige de Rimski korsakov : magnifique !!! Une Soprano tout à fait fragile. Je suis une inconditionnelle de Martina Serafin que je trouve merveilleuse tant par le jeu de scène que par la voix. Enfin une très belle mise en scène tout à fait russe comme il faut. La demoiselle Aida Garifullina vaut faire chemin .. J 'ai bien aimé la voix de haute contre du petit berger Yurly Mynenko. Bref tout etait russe comme on peut en rêver. Marie- Louise

0 appréciations
Hors-ligne
Merci Pelleas pour ce compte- rendu détaillé rempli encore de l'émotion que tu as ressenti et merci également à Marie-Louise qui a été également conquise.Je regrette de ne pas y être allée... cela me donne envie de connaître cet opéra... j'espère qu'il sera au programme des prochaines années. Je vais suivre cela de près. Bonne journée du 1er mai à tous.

9 appréciations
Hors-ligne
La représentation  à  laquelle j'assistais  ( mardi ) était filmée pour une édition  en dvd et une diffusion sur Arte. 
Pelleas

0 appréciations
Hors-ligne
Super bonne nouvelle. Il va falloir surveiller de près...merci Pelleas

Dernière modification le mardi 02 Mai 2017 à 17:02:33

3 appréciations
Hors-ligne
Je voulais placer une photo que j'ai prise d'Aida Garifullina sur scène mais malgré tous mes efforts je n'ai pas réussi. Si quelqu'un sait je lui envoie la photo... Merci,  ainsi chacun verra cette charmante chanteuse de vingt neuf ans, la vraie fleur de neige ! Marie-Louise

8 appréciations
Hors-ligne
Pour ceux qui sont intéressés, l'opéra sera retransmis au cinéma l'Arvor sous son titre français "La fille de neige", le mardi 7 juin à 20h30.

0 appréciations
Hors-ligne
Il est également, sur Arte concert pour ceux qui ne pourrons pas aller à l'Arvor .c'est superbe !

Dernière modification le samedi 06 Mai 2017 à 08:09:33

Répondre
Pseudo :
Adresse e-mail:


Se souvenir de mes infos ( pseudo et e-mail ) :
Cochez la case ci-contre :

Ces blogs de Musique pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 51 autres membres