Les Bretons vont à l'Opéra

Les Bretons vont à l'Opéra

Les Noces de Figaro

 

W.A. MOZART  le mercredi 2 novembre à 20h au cinéma CGR de La Mézière en direct de la SCALA de MILAN

 

 

LES+NOCES+DE+FIGARO+ALL+OPERA.JPG

Créé en 1986, cet opéra est la première rencontre entre Mozart et son librettiste , Lorenzo da Ponte. Ce fut à la suite du succès de cet opéra à Prague (à l'opéra de Vienne, le succès avait été mitigé) que cette ville commanda Don Giovanni à Mozart.

Mozart soumit à Da Ponte, la pièce de Beaumarchais "Le mariage de Figaro", Celle-ci étant interdite de représentation par l'empereur JosephII, le librettiste ôta toutes les références politiques de l'original.

Mozart s'en moquait. Ses préoccupations n'étaient pas politiques, contrairement à ce que veulent faire croire certains metteurs en scène nostalgiques de la lutte des classes. 

De même qu'il ne s'est pas attardé sur l'attitude de Don Giovanni vis à vis de son valet (qui n'aspirait qu'à être capable d'agir comme lui), il attachait plus d'importance aux qualités de ses personnages et à leurs aspirations qu'à leur statut social.

 

 

 

L'intrigue reste celle de Beaumarchais : 

Figaro, le valet de chambre du comte Almaviva veut épouser Suzanne,la femme de chambre de la comtesse. Mais le comte souhaite conquérir Suzanne, en rétablissant si nécessaire, le droit de cuissage. Figaro et Suzanne échapperont-il au prédateur et réussiront-ils à s'unir, grâce à l'appui de la comtesse?

Ce sont les deux femmes qui sauveront la situation et permettront au comte de retrouver sa dignité.

Décidément, Mozart aimait les femmes!

 

 

 

 

 

Markus_Werba_2013.jpg 

 Le baryton Markus Werba chantera Figaro après avoir eu l'occasion d'interpréter le comte Almaviva et, de nombreuses fois, Papageno.        

 

 

 

 

 

carlos alvarez.jpg 

 

Le baryton-basse Carlos Alvarez   interprétera le comte Almaviva. Ses prochains rôles pour l'année  2017, Don Giovanni Rigoletto, Falstaff, Iago...Donnent une idée de l'étendue de son répertoire.

 

damrau.jpg 

La soprano Diana Damrau  chantera la comtesse. Ceux qui suivent les retransmissions du MET de New-York n'ont pas oublié son interprétation magnifique de Gilda dans Rigoletto. Elle fut aussi la prêtresse Leïla dans Les Pêcheurs de perles, Manon avec Vittorio Grigolo, Violetta dans la Traviata avec Piotr Beczala, retransmis au cinéma CGR depuis le théâtre de la Scala.

 

 

Goda Shultz.jpg

 


La jeune soprano Golda Shultz a fait ses débuts remarqués dans le rôle de Sophie du Chevalier à la Rose et chanté la comtesse Almaviva en 2012. Elle interprétera à la Scala, le rôle de la pétillante Suzanne.

 

 

 

Franz welser möst.jpg

 

Franz Welser-Möst dirigea l'opéra de Zurich de 205 à 208 avant Fabio Luisi puis l'opéra de Vienne de 2010 à 2014. 

 

 

 

 

 

Frederic_Wake-Walker_high_res_image-480.jpg

Le metteur en scène, Frédéric Wake-Walker s'est particulièrement fait remarquer à l'occasion de la représentation de La finta Giardiniera à Glyndebourne en 2014

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  Le final est ensuite le même que celui de la Flûte enchantée, un hymne au pardon et à la fraternité.                                       



24/10/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Musique pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 54 autres membres