Les Bretons vont à l'Opéra

Les Bretons vont à l'Opéra

Russalka au Gaumont et les jaloux à Betton

 Le 25 février à 18h55, dans les cinémas Gaumont             RUSALKA  

 

                                                                                                           

                                                                                                                                                               de      Antonín Dvořák

 

Rusalka.jpg

 

Rusalka  se rattache au mythe de la créature aquatique déchirée par un  impossible amour pour un être humain. Nous sommes dans l’univers du célèbre conte d’Andersen, La petite sirène, avec la dimension propre à l’atmosphère fantastique des croyances populaires slaves où se croisent les nymphes des bois, l’Ondin et  la Sorcière.

 

Le compositeur crée une situation très curieuse pour une oeuvre chantée en jouant sur l’opposition entre le monde surnaturel, dans lequel Rusalka s’exprime, et le monde des humains, où elle reste muette, privée de parole , c'est la condition imposée par la sorcière Ježibaba

 

  

Distribution et personnages pour cette représentation au Metropolitan opera

 

 

Mary Zimmermann               Metteur en scène

Mark Elder                                 Sir Mark Elder

Kristine Opolais                      Rusalka

Eric Owens                                 Vodnik

Brandon Jovanovich             Le prince

Katarina Dalayman               Princesse étrangère

Jamie Barton                            Jezibaba la sorcière

La page la plus célèbre de la partition est la célèbre « prière à la lune » (acte I) dans laquelle la pauvre Rusalka confie son amour à l’astre d’argent avant d’aller  frapper à la porte de la sorcière qui lui donnera accès au monde des humains. 

 

Les Bretons qui assistent à nos réunions ont eu l'occasion de l'entendre.

 


 

 

 

Le 28 février, rendez-vous à 15h à la médiathèque de Betton pour rencontrer

                                     

                                                        les JALOUX de l'opéra.

 

 

La jalousie est un des sentiments les plus utilisés à l’opéra comme ressort dramatique. Il motive les actions des opposants, des ennemis, féminins ou masculins, ainsi que les égarements des maris et des amoureux. Le pouvoir de la musique décuple l’expressivité des mots et l’intensité des sentiments exprimés : un personnage d’opéra chantant les maris jaloux semblera alors incarner le sentiment même de la jalousie.

Des vidéos, des enregistrements ciblés...De grandes émotions en perspectives!

 

 

ed4c3ed0-3100-11e3-_461570b.jpg

 

 



14/02/2017
10 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Musique pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 54 autres membres