Les Bretons vont à l'Opéra

Les Bretons vont à l'Opéra

Traviata, Traviata

 

 

 


 

 

Voici l'opéra de Verdi le plus populaire! Il est si émouvant, on a tellement pleuré devant la version cinématographique  avec Placido Domingo!

Les versions se succèdent, les mises en scènes et les différentes interprétations du drame ne nous semblent pas toujours heureuses. Cette histoire est tellement révoltante que l'on a peine à croire qu'elle ait pu exister! Et pourtant Alexandre Dumas fils semble avoir raconté la vérité. Le poids des conventions sociales, la rédemption impossible pour une "femme de mauvaise vie", Germont, le père d'Alfredo les explique et sa morgue tue. Verdi qui s'est trouvé dans une situation similaire, a très bien su faire vivre l'histoire d'autant plus émouvante que sa musique est magnifique. 

Les amoureux de la Traviata vont être gâtés à Rennes car ils auront la possibilité d'assister à deux représentations!

 

 

MCGR La Mézière  à 20h le 17 novembre

 

Violetta Valery : Dhana Damrau
Flora Bervoix : Giuseppina Piunti
Annima : Mara Zampieri
Alfredo Germont : Piotr Beczala
Giorgio Germont : Željko Lučić

 

Chef d’orchestre: Daniele Gatti
Metteur en scène :  Dmitri Tcherniakov. 
L’orchestre et la chorale de la Scala.

 

 

Dahna Damrau

prima-della-scala-milano-traviata-giuseppe-verdi.jpg

 

Certains critiques musicaux rapprochent sa voix de celle d'Edita Gruberova, dont elle partage le répertoire (Eliza Doolittle, la Reine de la Nuit, Konstanze, Gilda, Norina, Lucia di Lammermoor, Zerbinetta, Fiakermilli, Sophie von Faninal, la Voix de l'Oiseau dans Siegfried mais aussi des récitals de lieder) : une grande facilité et virtuosité dans le suraigu, un timbre clair, une technique lui permettant de chanter des rôles lyriques nécessitant une voix suffisamment puissante dans le médium.

 

Nous avons entre autres souvenirs, celui d'une Gilda magnifique, aux côtés de Juan Diego Florez et de Zelijko Lucic dans Rigoletto dont vous pouvez trouver l'enregistrement en DVD.

 

 

 

Piotr Beczala

 

 

beczalajpg.jpg

« La technique est impeccable, la projection égale dans tous les registres, l’articulation du français est exemplaire et la puissance de sa voix lumineuse n’empêche pas les nuances. Il est surtout confondant de naturel et d’aisance. […] Une prestation exceptionnelle »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Dimitri Tcherniakov

 

Décapant comme à son habitude, Dimitri Tcherniakov proposait à Munich en 2010 une lecture de Dialogues des carmélites d'où était écartée toute dimension spirituelle. Estimant la pensée de Georges Bernanos trahie, ses ayants droit avaient même porté l'affaire devant les tribunaux. D'abord déboutée, leur requête vient d'être accueillie favorablement  par la Cour d'appel de Paris. 

Voilà donc une idée des partis pris par Dimitri Tchernakov. Les ayant droits de Verdi ne peuvent plus, eux, porter plainte, d'ailleurs dans cette mise en scène de la Traviata, il ne change rien à l'histoire, ne falsifie pas le texte. Sa vision de Violetta est plus subtile. Il modernise cette femme victime d'un amour rendu impossible par les conventions sociales. Il fait le choix de noircir l'image d'Alfredo qui jusqu'alors nous était tout de même assez sympathique dans le rôle d'un amoureux, dupé par son père. Ce choix ne plait pas à tout le monde et le chanteur fut hué par le public de la Scala.

 

Critiques de nos amis

 

"Alfredo n’a aucune prise sur cette fille, qui décide de son sort et l’assume sans regret, presque monstrueuse dans son abandon d’elle-même et le jeu du ténor dans les dernières minutes, complètement paumé, maladroit et impuissant à en devenir caricatural, vaut largement ces premiers instants de rencontre où la complicité mutine et joueuse se tisse entre les deux jeunes gens lors du brindisi. Les ultimes mesures de l’opéra sont symboliques : la servante Annina, ici interprétée par la très appréciée Mara Zampieri, vire ces messieurs de la chambre funèbre, d’un geste sans appel qui signifie : « Dehors, vous avez fait assez de dégâts comme ça, sans en plus vous offrir le luxe d’une bonne conscience auto flagellatoire sur le cadavre de Violetta »."

 

"Violetta comprend qu'Alfredo ne l'a pas guérie. Il avait d'ailleurs disparu. De son désespoir s'élève une force de vie insoupçonnée. Elle se redresse et respire. J'avais jusqu'alors subi ce dernier acte comme une épreuve. Et voilà qu'elle n'acceptait plus cette fatalité que le texte de l'opéra lui réservait. Elle congédiait le père, le fils dans un même rejet salutaire. Il faut dire que leur contribution tardive, une hypocrisie de ce monde là, méritait châtiment. L'honneur était chez Violetta, elle ne mourait pas tristement ; elle allait revivre, peut-être? J'ai applaudi de toutes mes forces!

Qu'un certain public de la Scala ait reproché au magnifique chanteur Piotr Beczala, son comportement "indigne" au cours de la soirée mondaine où il humilie Violetta n'a pas de raison d'être. Ce comportement ne vient pas de lui mais du metteur en scène. Il a cependant parfaitement chanté son rôle. Pourquoi ces huées? Nous préférons aujourd'hui que les femmes ne meurent pas d'amour. Nous les aimons lorsqu'elles choisissent de ne pas être victimes. Enfin!"

 

"Je n'aime pas cette vision d'Alfredo. Pour moi, il est aussi victime. Il a choisi de vivre avec Violetta, tout en sachant qu'elle était une courtisane. C'est le père qui incarne l'ignominie sociale. Il est seul reponsable de tout ce gâchis. Si j'avais été metteur en scène, j'aurais rajouté des gestes de la part d'Alfredo qui , réalisant les horribles conséquences du mensonge de son père, se retourne contre lui, montrant l'horreur que celui-ci lui inspire. "

 

 

 

 

La Traviata sera aussi représentée au  LIBERTE  à Rennes le 9 décembre par

 

Les solistes, les chœurs et l’orchestre de l’Opéra National de Russie 

 

 



 

 Retrouvons ici notre cher Placido Domingo avec Teresa Stratas dans la mise en scène de Zeffirelli.



08/11/2015
0 Poster un commentaire
Ces blogs de Musique pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 54 autres membres