Les Bretons vont à l'Opéra

Les Bretons vont à l'Opéra

programmations


Votre programme lyrique du mois de décembre


Les voix de l'opéra  épisode1 : les voix de femmes. 

garança.jpg

 

Savez-vous que la puissance d'une voix travaillée peut atteindre 120 décibels soit, celle d'un jet supersonique?

Les chanteurs possèdent une couleur ou un timbre de voix qui leur est propre mais ils travaillent pour améliorer l'étendue de leur tessiture, leur capacité de résistance et leur expressivité.

Pour chaque rôle, le compositeur a écrit en fonction d'un type de voix qui représentera le personnage. Contralto, mezzo, soprano, quelles sont les différences? Comment les reconnaître?

Pour exercer notre oreille, nous écouterons et visionnerons divers extraits. Voilà une nouvelle occasion d'entendre ou réentendre des airs magnifiques!

Rendez-vous le 12 décembre à 15h à la médiathèque de Betton

 

 

A l'Opéra de Rennes

 

Voix nouvelles 2018

Concours pour découvrir les grands artistes de demain.

Finale inter-régionale Bretagne-Pays de Loire

Le lundi 4 décembre à 20h

Entrée libre sur réservation auprès de la billetterie de l'Opéra.

 

revisez vos classiques.jpg

 

Opération "Révisez vos classiques" soit une heure pour découvrir l'essentiel d'un opéra.

 

Romeo et Juliette de Charles Gounod 

 

A l'opéra de Rennes le mardi 5 décembre à 18h ou 20h  ou bien 

 

à 18h le 6 décembre à la salle Guy Ropartz dans le quartier de Maurepas.

Tarif unique à 4 euros.

 

 

Au cinéma Gaumont 

 

La Flûte enchantée de Mozart 

 

Pamina, la fille de la Reine de la Nuit, est faite captive par le mage Sarastro. La Reine charge Tamino, aidé de Papageno, d’aller à son secours et lui offre pour cela une flûte magique… 

On ne se lasse jamais de ce classique joyeux et familial, plein de magie, d’airs somptueux et de rebondissements !

 

Avec 

papageno.jpg

Golda Schultz (Pamina)

Charles Castronovo (Tamino)

Markus Werba (Papageno)

Sarastro (René Pape)

Kathryn Lewek (Reine de la nuit)

Christian Van Horn (Le récitant)

 

Sous la baguette de James Levines dans la mise en scène délicieuse de Julie Taymor que nous avons pu admirer il y a deux ans.

 

 

 

 

 

 

 

Au cinéma CGR de La Mézière

 

"La Bohème" de Giacomo Puccini

 

Alvis Hermanis avait voulu envoyer Faust sur Mars.  Claus Guth dans La Bohème à l’affiche prochainement de l’Opéra national de Paris prend tellement ses distances avec le livret de l’œuvre qu’il envoie Mimi et Rodolphe dans l’espace aux 3 et 4e actes. 

 

la-boheme-4-.jpg

Chacun connaît ces  scènes de la vie de bohème, ces artistes fauchés, crève-la-faim, prêts à brûler un manuscrit contre un peu de feu mais qui rêvaient une autre vie. Puccini nous livre, à travers la relation du poète Rodolfo et de la fragile Mimi, une histoire d'amour bouleversante et quelques-unes de ses plus belles pages d'opéra. La mise en scène de cette nouvelle production est confiée à Claus Guth qui situe le drame "dans un futur sans espoir où l'amour et l'art deviennent la dernière transcendance."

Accrochez-vous....

   

Avec Sonya Yoncheva    (Elisabeth dans le Don Carlos donné à l'opéra Bastille)

Aida Garifullina  qui avait le rôle titre de Snégourotchka,  La Fille de Neige à l'Opéra Bastille en 2017.

Atalla Ayan, ténor

Artur Rucinski, baryton.

 

En direct de l'opéra de Paris à 19h30  le 12 décembre

 

 Ceux qui ne pourront pas s'y rendre pour cause de réunion à Betton, auront l'occasion de voir la retransmission en différé au cinéma l'Arvor de Rennes en janvier.

 

 

 


30/11/2017
3 Poster un commentaire


Ces blogs de Musique pourraient vous intéresser